Le Permis Travail Vacances – Mode d’emploi

12

Ô Canada!

Mis à jour le 26 avril 2010

Voilà un petit mode d’emploi du fameux PVT, le Permis Travail Vacances vous permettant de découvrir le Canada, avant peut-être la “vraie immigration”…

J’ai bénéficié du PVT fin 2004, puis j’ai part la suite fait une demande de résidence permanente. Pour lire mon parcours migratoire au Canada, voir ici (en anglais). Cet article a été récemment mis à jour pour refléter les changements apportés au programme.

1) C’est quoi un Permis Vacances Travail ?

Le PVT est un visa de travail d’un an, offert par le Canada à toute personne qui en fait la demande et répond aux conditions d’admission.

Ce visa permet de découvrir le Canada en voyageant, et d’avoir la possibilité de travailler pour subvenir à ses besoins. Dans les faits, une fois le visa obtenu, vous pouvez en faire ce que vous voulez : travailler dans un emploi précis pendant un an, voyager sans travailler, passer de petits boulots en petits boulots… C’est vous qui décidez !

2) Qui peut prétendre au PVT ?

Il faut remplir les conditions suivantes (voir le site de l’ambassade du Canada en France) :

  • être âgé de 18 à 35 ans inclusivement à la date de réception de la demande,
  • être de nationalité française et résider habituellement en France, (France métropolitaine, les DOM et Saint-Pierre-et-Miquelon seulement)
  • être titulaire d’un passeport français valide (sa validité doit dépasser d’au moins un jour le séjour prévu au Canada),
  • ne pas avoir déjà participé à cette catégorie,
  • disposer de ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins au Canada pour les trois premiers mois de votre séjour (700€ / 1 000$CAD par mois),
  • avoir une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement valide pour la durée du séjour. La preuve de cette assurance devra être présentée à un agent à l’arrivée au Canada.

Attention aussi à ces conditions (qui ne sont, cependant, pas toujours éliminatoires) :

  • Le PVT ne s’adresse qu’aux personnes qui désirent séjourner plus de 6 mois au Canada
  • Le PVT ne s’adresse pas aux étudiants qui veulent faire un stage
  • Le but du PVT n’est pas de permettre à une personne de travailler au Canada en attendant d’obtenir le statut de résident permanent
  • Le PVT ne s’adresse pas aux personnes ayant un contrat de travail de longue durée au Canada

Plusieurs autres pays ont un accord avec le Canada pour le PVT, dont la Belgique et l’Espagne.

Le PVT est soumis à un quota (environ 14 000 PVT sont distribués par an !). Par exemple, si vous voulez postuler pour un PVT pour partir en 2012, les informations seront disponibles à partir de l’automne 2011. Il faut donc s’y prendre très tôt. Lorsque le nombre limite est atteint, l’ambassade du Canada en France l’indique sur son site.

Quand j’ai fait ma demande de PVT en 2004, on ne parlait pas de quota, le Canada était bien moins populaire qu’il ne l’est aujourd’hui. Il restait toujours des places de PVT à la fin d’une année… J’ai fait ma demande fin novembre pour partir quelques jours plus tard à Ottawa! Mais en 2006, les PVT se sont arrachés comme des crêpes au Nutella et depuis, c’est la course chaque année. En 2011, les PVT sont partis en un mois! Il faut donc s’y prendre le plus tôt possible. D’un autre côté, les quotas augmentent chaque année : de 7 000 PVT offerts, on est apparemment passé à 14 000.

3) Comment poser sa candidature pour un PVT ?

C’est très simple !

D’abord, voici la liste des documents requis :

  1. L’attestation de téléchargement (disponible dans la trousse personnalisée de demande de participation). Quelques petites précisions aussi sur la case “secteur d’activité” : ne vous cassez pas trop la tête, cela ne joue pas du tout dans l’approbation de votre PVT. La seule chose que l’ambassade veut savoir, c’est si vous allez travailler avec des enfants, auquel cas vous devrez passer une visite médicale préalable. Si vous ne savez pas tout où vous allez bosser (ce qui est souvent le cas !), contenez-vous d’un banal “service à la clientèle”, qui veut tout dire et rien dire !
  2. L’exemplaire du formulaire EIC de 2 pages à remplir, signer et dater.
  3. Les formulaires de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), soit la Demande d’un permis de travail présentée à l’extérieur du Canada (IMM 1295), et les informations sur la famille (IMM 5645).
  4. Le Formulaire de déclaration à remplir, signer et dater.
  5. 2 photos d’identité conformes aux exigences de Citoyenneté et Immigration Canada donc au format passeport, identiques et récentes (photos laser ou scannées non acceptées). Le Canada est pointilleux avec les photos… vous verriez ce que j’ai dû fournir pour ma résidence permanente !
  6. Photocopie lisible des pages d’identification de votre passeport. La validité de votre passeport doit être d’au moins 12 mois plus le délai total de traitement du PVT.
  7. L’Attestation de fonds, car vous devez prouver que vous avez les ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins au Canada pour les trois premiers mois de votre séjour (700€ / 1 000$CAD par mois). Certaines banques râlent : laissez-les râler, mais insistez ! Sachez qu’il faut impérativement avoir la somme demandée sur son compte, même si vous ne partez que dans quelques mois. L’astuce courante, si vous êtes un peu short, c’est de demander à sa famille de verser l’argent demandé par l’ambassade, de sortir un relevé de compte, et de redonner l’argent à son propriétaire quelques jours plus tard…!
  8. Un CV complet et à jour. Ne pas avoir beaucoup d’expérience professionnelle n’est pas éliminatoire, donc pas d’inquiétudes. Le CV est plus pour connaître votre parcours général, l’ambassade n’est pas un futur employeur !
  9. Une lettre de motivation (raisons et durée du séjour, itinéraire envisagé, etc.) : la lettre de motivation doit être personnelle ! Je vois toujours des gens demander sur des forums « mais qu’est-ce que je dois mettre dedans ? ». Ben comme une lettre de motivation normale… pourquoi voulez-vous un PVT ? Quels sont, en gros, vos projets ? IL s’agit de mettre en avant le fait que ce sera une expérience formatrice pour vous, améliorer votre anglais, avoir une première expérience professionnelle à l’étranger etc. Rappelez-vous d’une seule chose : le PVT a été conçu pour découvrir le Canada (voir re-découvrir si vous y avez été il y a longtemps…). Donc si le PVT est un test pour l’immigration définitive, si vous allez rejoindre votre moitié, si vous allez simplement attendre la Résidence Permanente… Ne mettez pas ça dans votre lettre de motivation !
  10. La liste de contrôle de tous ces documents, réunis dans l’ordre.

De mon temps, en 2004, il suffisait de se pointer au 37, avenue Montaigne (où est située l’ambassade du Canada à Paris) pour déposer sa demande. Il fallait se pointer tôt à l’ambassade, qui  ouvre du lundi au vendredi de 8 h 30 à 11 h 00. À 8 h, il y avait déjà la queue sur le trottoir… Après une fouille succincte et un peu d’attente, un préposé vérifiait que le dossier était complet et vous faisait monter à l’étage, le saint des saints.

A l’étage, vous déposiez votre dossier dans une « boite au lettre ». Et vous vous asseyiez dans la grande salle pour attendre une ou deux heures. L’étude de votre dossier terminée, on vous appelait et vous repartiez avec votre PVT ! Pas de beau visa collé dans votre passeport, mais juste une feuille A4 avec la référence de votre dossier et le rappel de quelques consignes (prendre une assurance…). Ce n’est qu’en arrivant au Canada, en présentant cette feuille, qu’on a un visa agrafé au passeport.

Bref, c’était une expérience à vivre (on ne va pas tous les jours dans les ambassades !) et on avait la réponse tout de suite. Mais ce n’est plus le cas.

Maintenant, il faut envoyer le dossier par courrier à cette adresse :

Envoyer votre dossier complet à l’adresse suivante :

Expérience Internationale Canada (FR-PVT 20XX)
Ambassade du Canada en France
35, avenue Montaigne
75008 Paris
France

Les délais de traitement sont indiqués en temps réel sur cette page. De plus amples informations sur le processus d’analyse sont aussi disponibles ici.

4) L’assurance pour le PVT

Avant de partir, il vous faudra acheter une assurance. L’attestation pourra (et sera sûrement) demandée par l’officier d’immigration à votre entrée au Canada. Comment la choisir ? Comme pour tout, il faut « magasiner ». Tout dépend de votre âge, de vos projets, de votre santé actuelle (en cas de petits problèmes chroniques spécifiques, mieux vaut payer un peu plus cher et être mieux couvert…). Perso, j’avais choisi ISIC, et j’en ai été très contente. J’ai aussi entendu certains PVTistes dire du bien d’AVI ou de Globe Partner.

5) Comment se passe votre arrivée au Canada ?

Quand vous débarquez de l’avion, vous allez tout de suite au poste d’immigration, avec tout le monde. Là, les Canadiens passent directement, mais vous serez envoyés à un second poste d’immigration un peu plus loin.

Vous allez donner votre passeport, votre lettre d’acceptation du PVT (celle que l’ambassade vous a donné), votre attestation d’assurance ainsi que votre billet de retour si demandé. L’agent vous posera quelques brèves questions (où allez-vous dans l’immédiat, quels sont projets etc.) et imprimera un visa qu’il agrafera dans votre passeport, en général de la manière la plus barbare qu’il soit. Le tout dure en général 30-40 minutes.

Et vous voilà prêts à partir pour l’aventure !

Share.

About Author

French woman in English Canada. World citizen, new mom, traveler, translator, writer and photographer. Looking for comrades to start a new revolution.

12 Comments

  1. bonjour

    Merci beaucoup pour votre mode d’emploi pour la demarche PVT.

    je viens de finir mon dossier.
    je vois sur votre site que vous vous êtes déplacés a l’ambassade pour déposer votre dossier, cependant sur le site de l’ambassade, ils expliquent formellement qu’ils accèptent uniquement les dossier envoyés par la poste?!?!

    que me conseillez-vous?

    • Je t’ai répondu par courriel. Je crois que les choses ont changé depuis que j’ai eu mon PVT en 2004, et maintenant tout se fait par courrier.

  2. Salut,

    J’ai passé un an au canada en 2006, j’aimerais y retourner dans le cadre d’un PVT dans un premier temps. Vivez vous toujours la-bas? avez vous prolongé votre sejour apres le pvt?
    Savez vous s’il est possible de faire une demande “à deux” ou s’il faut qu echacun fasse une demarche indépendante?

    Merci pour le mode d’emploi très pratique!

    Cordialement.

  3. Bonjour,

    Je suis occupée de faire ma demande de PVT et dans les documents à réunir il demande L’exemplaire du for­mu­laire EIC de 2 pages à rem­plir, signer et dater mais je ne trouve pas du tout ce qu’est. ='( j’ai bien une idée mais bon, je ne veux pas envoyer un dossier incomplet! Merci

    • Désolée, aucune idée! Ma demande date de 2004, les choses ont changé… et je ne suis pas au Canada en ce moment, pas trop le temps de faire des recherches. Tout doit être sur le site du CIC non?

  4. Bonjour,
    Je souhaiterais remplir un dossier PVT, mais le problème c’est que je ne trouve pas le formulaire d’inscription.
    Est-ce que quelqu’un pourrait me dire où je peux le trouver ?!

    Merci

Leave A Reply